Générales
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Saintélyon
10/12/2013

Victoire inattendue de Benoît Cori

et Retour de Maud Gobert
 

Depuis le 8 octobre, I ls étaient plus de 14 000 inscrits atteignant ainsi le nombre maximum des inscriptions et battant le record de l'épreuve. Dimanche à 00h00, 12 180 partants se sont élancés depuis l'avenue du 8 mai à Saint-Etienne, formant un long et irréel ruban lumineux. Famille, amis, habitants des communes traversées... sont venus encourager et admirer une « folie » qui cette année fête sa 60e édition sous un ciel particulièrement étoilé et une température « clémente » pour la saison...
Une folie de 75 km et de 1 800 m D+ pour l'épreuve reine qui compte 5 802 partants dont 473 femmes (8,15%)
 
Après les éditions 2010 et 2012, cette édition era de nouveau coureur sur le neige.  En effet  la neige tombée en abondance sur St Etienne mi novembre à raviver les souvenirs de l'édition 1990 annulée pour cause de neige.
Cette année, ils ont travaillé dur !  Durant 15 jours, une vingtaine de personnes ont déneigé, tronçonné les arbres couchés. Au final, le parcours 2013 initialement prévu est quasiment respecté (à 3% près). Un parcours nouveau, de plus en plus trail, comptant des sentiers plus techniques, moins de bitume et plus de dénivelé. La neige a laissé place au verglas et le gel nocturne a été la plus grande difficulté de cette édition.
Sur la ligne de départ, les meilleurs français sont pratiquement tous là. Parmi eux : Manu Gault (vainqueur de l'édition 2012), Fabien Antolinos, Julien Chorier, Mikael Pasero, JUlien Navarro, Thomas Lorblanchet  (vainqueur de la grande course des Templiers 2013).
Chez les dames, en l'absence de Nathalie Mauclair, forfait sur blessure, Maud Gobert, Caroline Chaverot font figures de favorites. A Saint-Etienne, les Lumières sont aussi à la fête : « lanternes chinoises », 14 000 frontales au milieu des tours éclairées... le spectacle est splendide ! Tout autour des milliers de spectateurs applaudissent, soutiennent, et prennent eux aussi des forces pour la nuit blanche annoncée. Les meilleurs sont attendus vers 5h30 du matin.

Dès le début de course,  le rythme est soutenu et les favoris sont en tête.
A Saint Christo-en-Jarez, au premier ravitaillement (km17) les écarts ne sont pas encore faits et les coureurs, menés par les deux New Balance Mikael Pasero et Julien Navarro, Manu Gault et Stéphane Bégaud, Thomas Lorblanchet se suivent de près, alors que Mikael Bosh vice champion d'Europe de 100 km, se prépare déja à l'abandon.

C'est un peu avant Sainte-Catherine (km30) que l'outsider Benoît Cori commence à se créer une petite avance en compagnie de Julien Navarro qui fait la trace et son  leffort dans la l'ascension, pensant ammener avec lui Mikael ! Les 2 hommes vont pointer  3mn devant Thomas Lorblanchet et 4mn devant Manu Gault.

Avant  Saint-Genoux il lache Julien Navarro et compte 5mn d'avance, alors que Manu et Thomas sont à 9mn. A la faveur du Bois d'Arfeuille, Benoît Cori, le pyrénéen, (3e des 100km de Millau, 2e sur Le Trail aux Etoiles - Ceven'trail 2013) passe en tête à Soucieu-en-Jarez (km55), avec toujours 9mn d'avance sur Manu Gault qui pointe avec Thomas Lorblanchet dans la même minute, Julien Navarro essayant de faire l'effort est tombé, derrière Fabien Antolinos jéte l'éponge.

A Soucieu Les 2 Asics vont éssayer de faire l'effort pour revenir , alors qu'Alexandre Mayer discretement s'approche de la boite...

Puis les écarts vont se creuser. A la surprise de tous Benoît passe la ligne d'arrivée le premier (13,70 km/h de moyenne) suivi de Manu Gault, et Alexandre Mayer, Thomas à craqué sur la fin, Mikael Paséro termine en boulet de canon, devant Jérémy Pignard.

Benoit Heureux à l'arrivé pouvait se confier ! « J'étais bien cette nuit et après le deuxième ravitaillement, celui de Sainte-Catherine au km30, j'ai senti que je pouvais gagner ! Alors je me suis concentré au maximum sur le terrain, faire attention de ne pas tomber, car il y avait beaucoup de verglas et sur la fin je ne me sentais plus très lucide. J'ai aussi beaucoup pensé à ma femme qui m'a aidé ces dernières semaines. Je suis super content. »


Chez les dames, 3e succès en terre Lyonnaise après 2009 et 2010 pour Maud Gobert, qui signe son grand retour après une période de blessure. Elle fera toute la course en tête. « Je me suis fait plaisir après une année noire et quel que soit mon résultat, c'est déjà une grande satisfaction, d'être ici au départ. Alors gagner, c'est  le top ! »
Un retour particulièrement fracassant avec une moyenne de 10,90 km/h.
 
Carton plein pour la doyenne des courses françaises qui affiche une belle vitalité.
 
RÉSULTATS
SaintéLyon solo - 75km
Hommes
1er : Benoit CORI - 05h32'
2ème : Emmanuel GAULT - 05h44'
3ème : Alexandre MAYER - 05h45'
Femmes
1er : Maud GOBERT - 06h58'
2ème : Laureline GAUSSENS - 07h28'
3ème : Sylvaine CUSSOT - 07h28'
 
SaintExpress - 45 km
Pierre CHALANDON - 02h33'
Nathalie PASCAL - 03h10'
 
SaintéSprint - 21km
Flavien THOMAS - 01h23'
Sophie MARTIN - 01h45

 

Photo URW & Organisation




X
NEWSLETTER :