Générales
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Prizes money les réponses des acteurs !
28/09/2011

L’arrivée des primes sur les templiers à fait un petit Buzz, un buzz ou la question était : Quand pense les Elites ?

Les 3 premiers hommes et femmes de la Grande Course des Templiers seront primé(e)s lors de cette édition 2011.

2 000 € au premier(e)
1 200 € au second(e)
800 € au troisième.

Nous avons envoyé deux questions à un panel de coureurs en voici les réponses. Loin des paillettes des stars du foot, ou des recettes des grosses manifestations en France, ils répondent en toute franchise…

L'arrivée de l'argent sur les courses, pour toi en tant qu'athlète, un bien un mal une reconnaissance ?

Julien Jorro « Team Lafuma » : Pour être franc, je trouve que c'est pas mal de gagner de l'argent. En effet, ça permet de couvrir nos frais pendant l'année. Car malgré le fait d'être dans un team... ben y'a des frais!! alors oui c'est sympa l'argent. Faut pas se mentir!
Après d'un autre côté je suis plutôt contre l'argent dans le sport car ça ramène de la tricherie, du dopage... et autres déviances... là actuellement ont gagne du pâté et des bouteilles de vin... donc ce sport arrive à rester sain... mais après avec l'argent...

Eric Clavery « Team Asics » : Effectivement, l'argent arrive dans le trail. C'est forcément une suite logique à l'engouement et à l'importance de ce sport dans le business running. En tant qu'athlète, c'est forcément attrayant d'avoir une "carotte", même si bien sûr nous ne courrons pas pour l'argent avant tout, sinon, nous aurions choisi un autre sport !!
Et puis on ne peut qu'admettre que c'est une reconnaissance en rapport à l'investissement apporté à notre passion. Une reconnaissance personnelle, mais pour les gens qui nous entoure, car si l'argent ne fait pas le bonheur, il permet quand même de faire des choses, et la famille qui subit bien souvent les contraintes de sportifs de haut niveau que nous sommes, peut ainsi se voir récompenser indirectement ! (hihihi, je vais être obligé de faire des petits cadeaux maintenant si je gagne des primes...bravo !!!)
Après, il faut bien entendu rester vigilant à ce qu'il n'y ai pas de dérive et que le sport reste le sport avec ses valeurs. Mais pour ça, il faudra continuer à mettre les moyens nécessaires (contrôle anti-dopage, règlementation claire...)

Vincent Delebarre «Team Quechua » : Les primes sur les courses ne me gêne pas mais alors pas du tout ! Beaucoup voit un vice en l'argent. Il est ici une récompense comme une coupe ou n'importe quel lot. C'est comme quand on a un cadeau (en général on le mérite aussi) et qu'on peut avoir quelques étrennes.

Emmanuel Gault « Team Asics » : je dirais que c'est une reconnaissance si les sommes ne sont pas exorbitantes... Il ne faut pas de trop grosses récompenses je pense mais il me semble honnête qu'elles existent aujourd'hui quand on voit l'ampleur des sacrifices réalisés pour arriver au haut niveau... Ça permet comme le dit bien thomas lorblanchet de compenser envers sa famille les lourds sacrifices en emmenant par exemple les siens en vacances... Je trouve ca donc assez juste. Par contre, ce qui entrainerait une dérive c'est que ca se systématise sur toutes les courses et que les cachets augmentent trop... Là, on court le risque de dérives que l'on connait à mon sens.

 

Sebastien Chaigneau « Team Nort Face » : Il faut juste rester lucide et conscient que l'argent est déjà présent pour certaines courses et que de ce fait cela ne va qu'officialiser la chose...
Ensuite il y a des courses ou il y a de l'argent depuis bien longtemps.
Ce peut-être une reconnaissance du travail réalisé pour en arriver là ; maintenant ce sont toujours les même qui vont en profiter et temps qu'il n'y aura pas trop d'argent en jeu il ne devrait pas y avoir trop de problème de dopage et autre car tous ceci a un cout et a ce moment-là il faut que ce soit rentable....Ce seras toujours une histoire de somme et de gain par rapport a ce que cela peut engendrer...

Christophe Le Seaux « TeamAltec Sport »:  l’argent oui et non, je pense que les grosses marques s’en mettent pleins les poches, sur le dos des athlètes, moi une saison me coute au minimum 7000 EUROS, avec mon niveau au foot je serai millionnaire, dans le trail je paye ma passion, si au moins les marques que je représente pouvait couvrir  tous mes frais ce serai bien

Virginie Govignon « Team Lafuma » : * Un bien pour mon porte-monnaie (on est pas tous rémunéré, les frais d'inscription aux courses coutent cher et si on court nationalement on ajoute les frais de transport et d'hébergement...),
* Un mal : à nuance également car cela va inciter les sportifs peu respectueux de leur propre santé et +/- obnubilés par le gain, à prendre des produits (sachant que déjà, rien que pour conserver leur "statut" certains ont déjà recours à des produits illicites, et ce n'est pas forcément la tête de course)
* Une reconnaissance : NON mais plutôt que de passer son temps à donner ses lots car on a déjà une montre, un sac à dos... couper la poire en 2 (lot+petite somme d'argent) ou chèque cadeau ou encore offrir la gratuité sur d'autres courses, parfois hors métropole, là c'est mieux ! ;o)

Pascal Giguet « Manager Athlète Team Scott » : pour moi en tant qu'athlète, c’est ni un bien ni un mal, en sachant que les primes ne sont que pour le podium.je ne suis plus dans l'allure pour décrocher un podium sur une course comme les templiers.je pense que c'est une reconnaissance pour les athlètes, cela me semble juste et il n'y a pas à rougir qu’une organisation propose ces primes, cela ne changera absolument rien au trail, les meilleurs étaient devant...ils le resteront.il y aura peut-être juste un peu plus de confrontation sur les épreuves si d'autres organisations suivent cet exemple, et la confrontation c'est le nerf de la compétition, c’est pour cela que nous faisons du sport, alors vive la confrontation !!!

Julien Chorier « Team Salomon » : Pour moi, l'arrivée de l'argent dans le trail me semble une reconnaissance. Il va de soit que cette arrivée va faire évoluer certaines pratiques, en bien ? En mal ? Dans tous les cas il faudra être vigilant au virage qu'est en train de prendre notre sport. Il ne faudrait que l'argent change "l'esprit" de notre sport.

Stephanie Duc : Team Inov-8 » : Si l'argent arrive sur les courses, c'est bien, c'est sure que ça va attirer le beau monde... je pense que c'est une reconnaissance.
 
Pour 2012, si l'argent se développe sur les courses, tu vas cibler les courses ou il y a des primes ou rester sur des compétitions que tu veux gagner ou participer;

Julien Jorro  « Team Lafuma » : De mon côté non je n'irai pas EXPRES là où il y a de l'argent car c'est pas dans ma mentalité. Je vais continuer à courir des courses qui me plaisent. Après s'i on gagne de l'argent.. ben tant mieux... mais je n'y serait pas allé JUSTE pour ça! et j'y tiens!... le trail c'est un sport de défis humain... pas un taf où tu vas rafler la mise.... dans ce cas ces coureurs-là n'ont qu'à aller faire de la route.

Eric Clavery « Team Asics » : Pour ce qui est de mes objectifs, ils sont déjà clairement défini jusqu'en 2014 (!!!), donc non, je n'axerais pas ceux-ci sur les primes misent en place. Après, si une course primée peut être intégrée dans mes courses préparatoires et que ça n'hypothèque en rien mes objectifs majeurs...pourquoi pas.

Vincent Delebarre «  Team Quechua » : Perso je choisirais cependant mes courses sans jamais regarder à l'avance si il y a une prime. C'est d'abord la qualité de la course qui m'attire. S'il y a une prime je la prends mais ce n'est pas mon moteur.
De plus je suis sûr que psychologiquement le vice du dopage n'est pas dû à ça !

Sébastien Talotti « Team Quechua » : Je ne choisis et ne choisirai pas les épreuves par rapports aux primes, je choisis mes épreuves par rapport à l'envie, l'envie de découvrir de nouveaux paysages, l'envie de retrouver une épreuve conviviale, l'envie de participer à des épreuves qui restent dans cette optique de simplicité.

Emmanuel Gault « Team Asics » : Pour la course au cachet, non, ce n'est pas mon état d'esprit. Ce qui m'intéresse, c'est de me retrouver sur des épreuves relevées où se situe la confrontation... Peu importe la dotation...
Par exemple, je ne pense pas que les personnes qui s'inscrivent à la diagonale des fous ( surtout l'élite !) pensent aux montants des primes à l'arrivée, ils s'inscrivent à ce genre d'épreuve par amour de la nature et par rapport à l'ambiance que dégage cet ultra trail.
L'argent va faire venir des coureurs des pays de l'Est, d'Afrique à la recherche de revenus, le niveau risque de fortement augmenté, le trail et son fameux esprit risque de bien changer ...tout dépendra du montant des primes !
Je continuerai à courir par passion, l'argent ne m'attire absolument pas !!!

Sébastien Chaigneau « Team North Face » : Je ne fait pas ce type de choix car je ne regarde jamais ce qu'il y a à gagner sur une course. Je ne ferais jamais de choix de ce type, meme si sur certaines courses les gains, en matériel voyage ou autre, sont pitoyable.
Enfin, je pense qu'il ne faut pas ce voiler la face a ce niveau-là et être tres vigilant sur les dérives possible ....

Virgine Covignon «  Team Lafuma » : Je reste une passionnée de trails pour la variété des paysages et pour les amitiés que j'y entretiens. le trail est une passion, pas un job ! je ne veux pas accroître les frais que je concède mais pas gagner de l'argent en courant... Donc l'argent ne sera pas mon 1e critère de choix !

Julien Chorier « Team Salomon » : En tout cas je n'ai pas encore planifié mon programme 2012. Le critère "argent" ne fait pas parti de mes choix.

Stéphanie Duc : Team Inov-8 » : Pour ma part, je serais tenter d'aller participer à une course primée, encore faut il faire un podium, mais je ne ciblerais pas que les courses primées. Je veux avant tout me faire plaisir.

Enfin, un résumé d'Emmanuel Meyssat en complément de Julien rancon "  de la semaine dernière :

je prends le temps de répondre à ces questions mais je dois dire que cela m'irrite un peu ...
l'annonce de primes de courses sur les templiers crée un tôlé qui n'a pas lieu d'etre !
donc je m'explique :
pour ma part cela fait 12 ans que j'évolue dans le haut niveau avec de nombreuses sélèctions en équipe de france et l'argent , je peux vous dire ne vient pas d'arriver sur les courses...cela éxiste depuis bien longtemps sur la coupe de france de montagne , sur des courses hors stade , des 10km , et encore plus chez nos pays voisins.
quand au trail en france , puisque le sujet est d'actualité , cela fait aussi une paire d'années que les meilleurs trailers en gagnent et des sommes assez importantes.
simplement ce n'est pas en direct avec l'organisation mais par l'intermédiaire des sponsors.
cela choque beaucoup de monde mais ils ne se rendent pas compte que pour gagner un gros trail aujourd'hui , il faut s'entrainer tout les jours , l'investissement humain est énorme...alors pourquoi cela changerait l'ambiance ou la mentalité d'une course pour le reste du peloton dont certains annoncent déja que dans ces conditions ils ne participeront pas aux templiers.
Ceux qui cotoyaient un gars comme thomas LORBLANCHET , vont-ils désormais lui tourné le dos ? ce serait dommage car depuis plusieurs années sa prime de contrat pour la victoire est plus importante que celle qui va être octroyée par l'organisateur et c'est le cas pour la plupart des gros teams de trail donc ce sera finalement juste un bonus suplémentaire.
Alors c'est vrai que l'argent peut amené le dopage , il peut vite y avoir des dérives mais quand on voit aussi l'argent brassé par certaines organisations ( plusieurs milliers de coureurs qui payent 30 ou 50 euros ) , ne peuvent-elles pas faire un efffort suplémentaire pour intégrer des controles anti-dopage ?
quand au choix des courses en ce qui concerne mon calendrier ; je le fais déja sur des courses qui me font envies , ou la concurrence est présente car avant tout je suis un compétiteur et j'aime la rivalité . Je n'aurais pas besoin de m'entrainer tout les jours si je voulais juste gagner des " courses au saucisson " !
hors , on ne s'entraine pas tous les jours si il n'y a pas une passion qui nous anime...
et il est vrai , que plus la concurence est présente , plus les médias sont présents et donc nos primes s'élèvent ; et c'est je pense une juste récompense pour tout le travail fournit. Mais je ne me forcerait pas à courir une course que je nai pas envie de faire ou qui ne me correspond pas juste pour l'argent...
donc oui , on gagne de l'argent mais on à tous aussi un job ( je boss au moins 40h/semaine ) et ce n'est pas le trail qui me fait vivre.
Je terminerais juste par dire que tout ce que j'ai pu lire ou entendre depuis ces derniers jours sur l'argent dans le trail est ridicule à comparer d'autres sports.
et je suis sûr que ces memes detracteurs sont peut-être des fervents supporters d'un gars comme Christophe LEMAITRE qui a su charmer toute la france par son naturel et sa simplicité ; pourtant il s'est vu offrir 35000 euros juste pour etre au départ du dernier meeting golden league . Mais il les à refuser pour faire sa rentrée des classes en BTS !!!!
L'argent ne fait pas tout ...

 




X
NEWSLETTER :