Générales
  UTMB
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Lyon Urban trail
09/04/2013

La preuve par 6000 de la réussite du trail urbain à la Lyonnaise et par 6 de l'envie des trailers d'y participer.


Dimanche 14 avril, 6000 trailers sont engagés dans la sixième édition du Lyon Urban Trail. Un peu chahuté et contesté à ses débuts le trail urbain à la Lyonnaise fait désormais partie des classiques de la saison. Points de vue magnifiques, passages pittoresques ou ludiques, partie finale en apothéose enchaînant Opéra, cour intérieure de l'hôtel de ville, escalier d'honneur et place des Terreaux, sont autant ingrédients de sa réussite. A noter que les parcours dont le sens avait été inversé en 2012 retrouvent leur configuration habituelle. Le 36 km compte pour le classement homme et espoir homme de la National Trail Running Cup Salomon Endurance Mag et son 23 km pour celui des femmes.
Parmi les engagés : Karine Sanson, team Salomon Traid, Silvia Serafini, team Salomon Italie. Anne Valéro, team Mizuno. Zhahna Vokueva, team Salomon Russie. Martine Volay, team Craft. Julien Rancon, team Adidas. Bastien Bravais, Stéphane Jouvance, Julien Navarro, Michael Pasero et Nicolas Pianet, team New Balance. Thibaut Baronian, Guillaume Beauxis, Sacha Devillaz et Fabien Nabias, team espoir Salomon. Andy Symonds, team Salomon France. Dimitis Theodorakakos, team Salomon Grèce. Jonathan Wyatt, team Salomon Nouvelle-Zélande. David Borrmann, team Scott. Nicolas Cellier et Yoan Meudec, team Sigvaris. Matthias Mouchart et Grégory Vinot, team Tecnica...

6 regards de trailers

Thibaut Baronian, Guillaume Beauxis, Sacha Devillaz, ont déjà participé au LUT contrairement à Karine Sanson, Fabien Nabias et Andy Symonds. Chacun des 6 sera au départ.

" Je garde le souvenir de mon bon résultat 2012 sous le soleil, malgré des problèmes de santé qui avaient beaucoup handicapé ma préparation. Le LUT est un trail urbain, certes, mais qui reste très exigeant et casse pattes ! J’ai apprécié de découvrir Lyon en courant, une occasion originale de se « balader » dans cette ville ! Le LUT est une manche de la Cup et je remets le couvert, pour défendre ma 4ème place au général 2012. A Lyon, je vise un top 10 en essayant, comme d’habitude, de donner le meilleur de moi-même et pourquoi pas de m’approcher du podium. " Thibaut Baronian, 5ème LUT 2012.

"L'an passé, j’ai trouvé le parcours très ludique et j'ai été très satisfait de ma course, malgré une erreur d’aiguillage vers la fin. J’ai beaucoup aimé les successions de montées, descentes, les virages, les relances et les marches... Egalement l’accessibilité qui permet aux spectateurs de suivre facilement les coureurs à plusieurs endroits. Après la course, j'ai eu du mal à marcher pendant 4 à 5 jours mais j’ai plutôt envie de revivre l’expérience. J’étais un peu juste au Ventoux et espère que ma forme sera meilleure, même si les deux trails ne sont espacées que de trois semaines. Intégrer le top 10 est un bon objectif." Guillaume Beauxis, 4ème en 2012.

" En 2012 je me sentais comme un petit montagnard lâché dans un environnement urbain totalement inconnu. Je n’avais plus couru depuis quatre mois, je n’étais absolument pas prêt physiquement. Je me suis perdu, retrouvé dans des bouchons de coureurs et j'ai craqué moralement. Plutôt une bonne expérience, il faut savoir être polyvalent. J'ai découvert Lyon et une autre facette du trail où il ne suffit pas d’être agile sur des terrains difficiles mais aussi avoir un bon caisson et surtout un bon mental. J’ai bien aimé l’originalité de ce trail, les passages dans les petites ruelles et dans les lieux cultes de la ville. Je reviens avec les crocs, l'espoir de ne pas craquer mentalement et pourquoi pas terminer dans les 15." Sacha Devillaz, 43ème en 2012.

"Cette année j'aimerais bien figurer dans les Sky Runner World Series Ultra et décrocher une 3ème victoire consécutive dans la Cup. Le 24 mars au Ventoux j'ai terminé 8ème de la première étape suite à une hypoglycémie: J'étais bien préparée et en forme, d'où ma grande déception, mais cela fait partie du jeu : beaucoup d'aléas, il faut apprendre de ses « ratés »! Assez polyvalente avec 1 h 22 mn au semi-marathon je pense être capable de faire une jolie place à Lyon. Je vais tout lâcher dans les descentes. Ce genre de parcours devrait m'amuser, nous avons un circuit dans le vieux Lormont à côté de Bordeaux centre, avec beaucoup de marches et relances et je m'y entraîne dur : j'adore ! " Karine Sanson.

" N’étant pas présent cette année au marathon du Mont-Blanc il m'a paru judicieux de participer à 4 des 5 étapes de la Cup afin d’assurer un classement en cas d’une course ratée. En terme de plaisir, ce sera pour moi l’occasion de découvrir le trail urbain et de sortir un peu des sentiers battus. Une façon insolite aussi et j'espère sympa de visiter la ville de Lyon. Après une bonne récupération du Ventoux je sens que je retrouve de très bonnes sensations depuis ma tendinite au genou en février. C’est encourageant pour Lyon et la suite de la saison. j'espère décrocher une place dans les 15. " Fabien Nabias.

" Deux jours avant le Ventoux je suis tombé malade. J’étais au lit et dans l'impossibilité de me présenter au départ ! Dommage, j’aurais bien aimé courir sous une telle pluie ! Malheureusement, toujours pas d’amélioration de ma hanche. Je ne cours toujours pas de façon très symétrique et mes entraînements sont bien impactés en termes de fréquence et efficacité. Si je pouvais boucler le Lyon Urbain Trail avec des sensations relativement bonnes et en oubliant ma blessure, ce serait déjà bien. C’est un test pour voir vraiment où j’en suis. À la base je m’étais inscrit dans l’objectif de compléter la série Salomon-Endurance. Avec mon forfait au Ventoux ce ne sera plus possible, mais je reste tout de même motivé de voir ce que donne un « trail » en ville ! C’est un autre concept. Ce sera en même temps une course et du tourisme. Une belle façon de découvrir le centre ville de Lyon ! "Andy Symonds.

Le programme

Pour optimiser l’accueil, le retrait des dossards se fait dans l’Atrium de l’Hôtel de ville et la Place des Terreaux est transformée en village trail et point infos. Départs et arrivées de la place des Terreaux.

Samedi 13 avril
De 10 à 19 heures accueil, retrait des dossards et inscriptions de dernière minute. Village exposant et animations.
Dimanche 14 avril
6 à 9 heures, accueil, retrait des dossards et inscriptions de dernière minute.
7 h 15 départ du 36 km. 8 h 30 départ du 23 km. 9 h 30 départ du 12 km. Arrivée à partir de 10 heures.

http://www.lyonurbantrail.com

Photos ambiance Lyon Ultra trail crédit Jean Luc Armand.




X
NEWSLETTER :