Générales
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Itw Nathalie Mauclair
12/03/2012

Bonjour Nathalie, Merci de nous accorder cette ITW, nous t'avons découverte sur le trail fin 2012, tu as un passé sur route, peux-tu présenter (Femme et Athlète) ?
Je suis un bout de bonne femme de bientôt 42 ans. Je suis mariée et maman d’un garçon de 8 ans et une fille de 5 ans. Je travaille à temps plein en tant que cadre infirmier dans un centre de soins de suite et réadaptation (rééducation) en Sarthe. J’ai commencé le sport après avoir rencontré mon mari. Avant, je n’en avais jamais fait que ce soit à l’école (dispensée) ou en club. C’est en l’accompagnant au stade que j’ai commencé à prendre plaisir à pratiquer une activité. Ensuite, je me suis prise au jeu et j’ai fait quelques années de VTT à bon niveau. Un accident lors d’une compétition m’a contraint à l’arrêt et de femme sportive, je suis devenue maman. Depuis une petite dizaine d’année, mon activité sportive se résumait à une sortie en VTT ou de footing le dimanche matin. Au réveillon du nouvel an 2010, un ami m’a lancé le défi de participer à un marathon. Il est vrai que dans ce type de soirée on prend parfois des décisions pas trop réfléchies… En préparant ce pari, j’ai attrapé le virus de la course à pied. Depuis je me suis licenciée, mon club FreeRun 72 est un nouveau club en Sarthe qui regroupe que des passionnés qui veulent courir librement. J’ai aussi des partenaires qui me font confiance tels que Lafuma, Overstim et Thuasne-contentions médicales. J’ai eu beaucoup de chance dans mes rencontres, je pense à Dominique Chauvelier qu’on ne présente plus dans le milieu du running et à Marc Balaskovic avec ses coéquipiers du team Raid Lafuma-Vibram, des personnes qui ont su me faire confiance malgré mon âge.

Quelle est ta semaine type d’entraînement ?
Je n’ai pas vraiment de semaine type. Mes activités sont planifiées en fonction de ma vie de famille et de mon travail. Je n’aime pas la routine, alors je planifie rarement mes séances à l’avance. La base de mes entraînements est plutôt issue des activités des raids multisport. En général, mes semaines se composent de :
- 2 sorties vélo (VTT et/ou Route).
- 1 séance de natation qui peut être remplacée par du canoë l’été.
- 1 séance d’escalade.
- Au moins 3 séances de course à pied dont 1 fractionnée et 1 sortie longue en fonction des compétitions.
Toutes les séances de courses à pied sont faites dans les bois sauf quand mon planning et celui de Dominique Chauvelier nous permettent de nous retrouver sur la piste pour une séance de qualité.
 
Tu as gagné la première manche du TTN long. Tu comptes jouer le classement final ?
Ayant été blessée 6 mois l’année dernière, je ne fais plus de calculs à long terme. Je prends les courses comme elles viennent et on verra bien au final.

Quels sont tes objectifs pour l’année 2012 ?
Mon 1er objectif est de ne pas me blesser. 6 mois sans sport l’année dernière, c’était long. C’est pourquoi, je mets tout en œuvre pour ne pas reproduire certaines erreurs. J’espère pouvoir me faire plaisir toute la saison en courant plusieurs manches du TTN et en participant avec le Team raid Lafuma-Vibram à quelques raids, notamment « Raid in France », la final de la coupe du monde.

Pensais-tu intégrer aussi rapidement l’équipe de France de Trail ?
Depuis que j’ai repris une activité sportive, je vis un rêve éveillée :
- 2 titres de championne de France vétérane marathon et semi marathon,
- 2 participations à des raids multisports internationaux
- 2ème aux Templiers
- 1ère à Gruissan
Tous ces évènements me surprennent et je me laisse porter par mes émotions à chaque fois. Mon intégration en Equipe de France fait partie de ces évènements pas vraiment prévus, dont je tire une joie immense.

Que représente pour toi de porter le maillot Bleu, Blanc, Rouge ?
UNE IMMENSE FIERTE.C’est plus qu’un rêve, c’est de la magie. Quand Philippe Propage m’a appris ma potentielle sélection en Equipe de France, j’ai été submergée par une immense émotion, ma joie était trop intense. Je lui ai demandé si une « petite vieille » pouvait être sélectionnée. J’ai encore du mal à réaliser que je vais représenter la France, mais je suis consciente de l’immense chance que j’ai et je vais me préparer pour donner encore plus que d’habitude, le meilleur de moi-même.

Tu arrives sur le trail après des débuts remarqués sur les Templiers et une belle cotation sur l’urw, celà t’as donné des idées pour 2012 ?
Les idées, je les avais en 2011, puisque je m’étais déjà inscrite sur plusieurs trails du TTN avant même le début de la saison. Ma blessure m’a contrainte à y renoncer. J’espère que 2012 me sourira plus.

Ton passif de routière te permet d’envisager de beaux résultats sur des trails roulants comme l’éco trail ou comme ta victoire sans partage sur Gruissan. Envisages tu de faire du technique comme Nivolet ?
J’avais prévu de courir le Nivolet Revard avant le début de la saison, car j’aime bien le déniveler et la distance n’est pas trop longue. Je voulais m’habituer aux spécificités de la montagne que je ne connais pas trop. Mais mon club organise un déplacement au Gendarmes et au Voleurs de temps. C’est pourquoi, il est possible que je change d’objectif. Ma forme après l’écotrail sera aussi un paramètre à prendre en compte.

Que t’apporte le trail en rapport de ton expérience sur route ?
De part mon éducation en milieu rural, mon cadre de vie actuelle, la pratique du VTT et de mes entraÎnements quasi exclusifs dans les bois, le trail est une évidence pour ceux qui me connaissent. Ils étaient même surpris de me voir courir sur route. Cependant la route est une bonne école et un bon complément aux entraînements de trail, elle permet de garder de la vitesse et de travailler la foulée.

Tu travailles avec Dominique Chauvelier depuis quand et que t’apporte-t-il ?
J’ai croisé Dominique Chauvelier sur les routes sarthoises il y a 3 ans. C’est avec un peu de culot que je l’ai abordé en lui demandant s’il accepterait de me conseiller pour mon premier marathon. Depuis, notre collaboration a perduré. En fonction de nos plannings, on se retrouve assez régulièrement pour une séance de spécifique sur piste. Ces séances peuvent aussi être faites avec les autres coureurs du club ce qui est très motivant. Il me parle un langage codé (VMA, seuil, aérobie, fartleck, …) que je ne comprends pas vraiment, mais je lui fais confiance.

C’est important pour toi de travailler avec un ancien grand champion ?
Quand j’ai rencontré Dominique, j’étais venue chercher les conseils d’un grand champion et j’ai découvert un passionné de la course à pied. Il ne donne pas de plans d’entraînements tout faits, mais prend le temps de découvrir la personne qu’il a en face de lui, pour mieux la guider dans la recherche de la performance. Il accompagne mes choix.

Tu fais partie du Team Lafuma depuis quand ?
Suite au podium scratch au trail du bout du monde en 2010, Baptiste du team Raid Lafuma-Vibram connaissant aussi mon passé de VTTiste, m’a proposé de participer à un raid en Chine, avec ses co-équipiers. L’expérience fut positive (à part la tourista) et depuis je fais partie du Team Raid Lafuma Vibram. Suite aux Templiers en 2011, la responsable communication Virginie Péchon m’a proposé de faire partie aussi du Team Trail en équipe B  pour 2012.

Qu t’apporte un team par rapport à ton club ?
Les 2 sont complémentaires. FreeRun 72, mon club me permet de partager de ma passion avec des coureurs d’autres disciplines (cross, piste, route,…) ce qui m’oblige à travailler mes points faibles. Avec les filles, on vient juste de finir la saison de cross avec une quatrième place par équipe au championnat de France. Le Team Lafuma, c’est d’abord de grands trailleurs notamment chez les filles avec Corinne FAVRE, Karine HERY, Virginie GOUIGNON. Je peux avoir des conseils sur l’équipement, sur les spécificités et la manière d’aborder certains trails. Chez Lafuma, avant d’être coureur, on est conseiller technique. Cela fait 2 ans que je suis équipée par Lafuma pour les raids au cours desquels le matériel est utilisé dans les pires conditions et nos remarques sont prises en compte pour faire évoluer les produits . De plus, Lafuma propose d’adapter des produits sur mesure tels que les sacs à dos.

Quelle est la course que tu rêves de faire et celle que tu rêves de gagner ?
 Le trail de mes rêves est la traversée du Grand Canyon en aller – retour (Rim to Rim to Rim). Ce n’est pas une course, mais les paysages sont tellement magnifiques et le site tellement grandiose que j’aimerais pouvoir le faire une fois dans ma vie. Je n’ai pas de rêve de victoire. Pour chaque course, je pars avec pour seul objectif, donner le meilleur de moi-même et repousser un peu plus loin mes limites. J’aime me surprendre à prendre du plaisir à courir dans toutes les conditions.

Tu connais l'URW et son fonctionnement ? La majorité des coureurs pensent
que le classement se rapproche de plus en plus de la réalité du terrain, quand penses tu ?

J’ai découvert il y a quelques mois le fonctionnement de URW. Je prends les statistiques comme un jeux de pronostique. J’aime bien regarder URW avant un trail, car souvent les cotes sont proches de la vérité de la course.  
 




X
NEWSLETTER :