Générales
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   Face to Face Laureline
29/01/2016

Laureline, nous voulions te souhaiter une bonne année, mais elle commence plutôt bien non ?

Oui l’année commence avec une bonne nouvelle, même si effacer ces quelques mois reste impossible et la reconstruction difficile.

Tu as la décision quand ?

La décision de la relaxe est tombée le jour de l’appel (22/10/2015) mais  cela a mis du temps a sortir sur le site de la FFA et les réseaux sociaux car le dossier devait passer en validation auprès de l’ AFLD

Comment tu as appris que tu étais positive ?

Par lettre recommandée le 30/07/2015

Que fais-tu ?

Mélange de cauchemar et d’irréel 

Effondrée/désemparée/sanglots

Appel FFA et AFLD pour avoir des explications et informations afin de comprendre le résultat

Demande de contre-expertise des échantillons

Prise de rdv avec des médecins référencés FFA spécialisés dans le dopage (Grenoble) 

La sanction tombe, ta réaction ?

Je m’écroule ; sentiment qu’on m’a enlevé ce qui me permettais d’être bien et heureuse ; sentiment d’injustice, d’incompréhension

Tu fais appel, mais tu ne sais pas quoi et comment tu es positive ?

Je fais appel mais je ne sais pas encore les causes de ce résultat ; désir de se battre, de prouver mon innocence, d’aller jusqu’au bout

Tu découvres le coupable le  pain de pavot comment ?

A force de me repasser le week end en boucle dans ma tête (plusieurs nuits d’insomnie) et d’avoir beaucoup discutée avec le médecin (référencé FFA) et ne prenant jamais de médicaments j’en viens à chercher plus dans ce que j’aurai pu manger.

J’ai appelé l’hôtel pour savoir quel type de pain ils avaient servi ce jour là car j’en avais consommé le matin de la course (Grande quantité)

L’hôtel atteste proposer à ses clients tous les jours du pain aux céréales contenant du pavot (attestation sur l’honneur de l’hôtel)

Justificatif de la composition du pain par le boulanger démontrant la présence de pavot dans sa fabrication.

Tu procèdes ?

Je commence par faire appel au médecin référencé FFA de Grenoble pour lui demander de l’aide dans ma recherche sur l’origine de ce résultat.

Je lui demande si le pavot peut être responsable d’un résultat positif et j’obtiens sa confirmation

Je contacte aussi un avocat pour qu’il me conseille sur la démarche à suivre lors de l’appel et lui fait part également de ce que je pense être à l’origine de mon contrôle positif (pavot)

Il me fournit des documents scientifiques concernant les conséquences de la consommation de pavot.

J’ai aussi fais  de nombreuses recherches sur internet et trouvée plusieurs articles faisant référence au pavot quant à ses effets positifs lors d’un contrôle Antidopage.

Tu informes la FFA ?

J’informe la FFA des éléments justifiant la raison de mon résultat positif, puis je leur envoie par courrier tous les documents attestant cela et donc de mon innocence dans cette affaire.

Tu as un avocat ?

J’ai fait appel à un avocat par téléphone pour m’aider dans mes démarches.

Comment se passe ton audience ?

Je relate les faits et j’apporte les preuves de mon innocence, on me questionne encore sur le déroulement du weekend, mon historique sportif, mon quotidien.

L’audience est assez difficile pour moi car elle me refait vivre des situations très douloureuses et injustes que je ne pensais vivre un jour.

A ta sortie tu es dans le doute ?

Suite à l’audience il y a une délibération puis une longue attente de 20 min.

Je n’ai jamais douté de mon innocence, j’ai tout fait pour la démontrer cependant en attendant la décision de la délibération je craque moralement suite à des mois très difficiles à vivre (le jugement de gens est dur à encaisser, déferlement médiatique et difficulté à ne pas s’effondrer.

Extra sportif, après le déballage sur les réseaux sociaux, tu as mis fin à ton Facebook, après avoir publié un dernier message..

- Le but ?

Donner la version des faits et me protéger un max du déferlement médiatique très destructeur.

- Comment tu vies cette période ? "tu suis sur internet les infos.., tu regardes plus rien"

Suite à la décision de l’appel je coupe complètement avec l’environnement médiatique du trail, plus d’internet ni de Facebook

Cauchemar, fragilité, sentiment d’injustice, moral à 0, je revis le week end en boucle avec le sentiment qu’on me vole une passion

Tes soutiens ?

Ma famille, mes amis proches, mes collègues de travail

Tes doutes ?

Peur de ne pas me sortir de cette injustice, peur de ne pas trouver une issue à cette histoire

Une nouvelle Laureline sur 2016 !

- Qu'elle est le regard que tu portes maintenant sur la discipline et les acteurs ?

Je porte toujours le plus beau des regards sur la discipline et ceux qui lui permettent d’exister, rien n’a changé dans ma façon de penser la pratique

L’amour de la course à pied et du trail m’a permis de me battre et de m’accrocher

- Le regards des autres maintenant ?


Ce sont ma plus grande angoisse et plus grande fragilité,

Malgré ma relaxe je ne mérite pas l’image que l’on m’a attribué et qui je l’espère du fond du cœur ne restera pas.

- Action de prévention avec la FFA ? sur les orga ?

Oui un article doit sortir début février dans le but d’informer et d’avertir sur les conséquences du pavot alimentaire lors d’un contrôle antidopage

Aujourd’hui pour moi le mal est fait mais je souhaite que mon expérience soit mise à profit et qu’elle permette à d’autres pratiquants de ne surtout pas vivre une situation aussi destructrice.

(La FFA sait que je reste à sa disposition pour tout témoignage et partage de cette expérience)

Les trois questions face to face :

 

- Si tu pouvais changer quelque chose, cela serait quoi ? Et pourquoi ?

Ne pas avoir vécu ça, j’en ai vraiment bcp souffert et j’en souffre encore.

On m’a collé une image que je ne mérite pas.

-  Le plus mauvais souvenir ?

Le 30/07/2015, tout s’écroule et je perds pied suite à cette lettre recommandée sur mon contrôle positif.

- Le plus beau ? Pourquoi ?

Tous les moments de trail partagés avec d’autres coureurs chargés d’émotion ; tous les paysages et sentiers que j’ai pu découvrir au cours de mes courses.

C’est dans ces moments que je me sens vraiment exister en vivant ma passion mais surtout en la partageant avec les autres.

Certains passages de lignes d’arrivée qui restent de merveilleux souvenirs.

Des souhaits pour 2016 ?

-          Retrouver mon sourire sur les courses

-          Vivre ma passion pleinement

-          Revenir peut être plus forte mentalement

-          Mais surtout ne pas me sentir jugée dans le regard des autres

 

 

ITW URW - Janvier 2016

 




X
NEWSLETTER :