Générales
  UTMB
  UMNT
  6000D
  6000D
  UTMB
  6666
  Gap
  Ubaye
  Ubaye
  6000D
  6000D
  Zegama
  6666
  Zegama
  TDS
  6000D
  6000 D
  Ubaye
  
  TNF
  Millau
  live
  
  News
  UTMB®
  6000D
  
  WS100
L'actu marques
  Fitsip
Les actus Trail
Organisations
  
  GRP
   6666 Occitane les favoris
06/04/2012

3ème édition de la 6666 Occitane Lafuma

Le 2-3 juin rendez vous chez Antoine Guillon pour cette 3éme 6666, à quelques mois du départ, Antoine nous glisse les infos sur les nouveaux tracés, et les favoris !

Un véritable ultra, avec un parcours magnifique, des terrains variés, des difficultés surprenantes, avec sa part de montagne que représente le massif du Caroux, c’est ce que je vous propose les 1-2 et 3 juin 2012 dans l’Hérault, de Vailhan et Roquebrun, en solo, ou relais de 2 ou 3.

Au programme, 119 km et 6 666m+, remporté en 2010 par l’Espagnol Oscar PEREZ LOPEZ (team Altecsport) en 15h 33’, et par Emilie LECOMTE (team Quechua) en 20h09’.

Le parcours 2011, raccourci en raison de violentes intempéries  à 103 km et 5 000m+, avait vu la victoire de Sylvain COUCHAUD (team New Balance) en 13h48’ et de Véronique CHASTEL en 15h33’.

Cette année, Sylvain et Véronique défendent leur titre, mais sur un circuit qui pourrait bien afficher de hautes températures en ce début juin. Un paramètre à ne pas négliger. La gestion de l’hydratation sera donc primordiale. En m’entraînant à cette période dans les collines vailhanaises, je transpire abondamment  au bout de 10 minutes !

Mais les difficultés sont multiples, à commencer par la variété du terrain qui exige une grande polyvalence.

Trois parties distinctes :

  • Vailhan – Lamalou les Bains ; 43 km et 1 950m+

Il est minuit quand le départ est donné, et  la fraîcheur de la nuit invite à lâcher les chevaux. Très vite, grisés par les sentiers monotraces rendus ludiques par leurs virages serrés, les petits sauts d’obstacles et les relances, vous vous laissez entraîner par l’euphorie, et votre corps répond à la demande. Mais attention, gare à la pré fatigue qui hypothèquerait vos chances de réussite dans le massif du Caroux. 43 km c’est long. Pour repère, temps de passage d’Oscar PEREZ LOPEZ : 4H33’, de Sylvain COUCHAUD : 4H31’, ça se tient, et chez les dames, Emilie LECOMTE en 5h45’ et Véronique CHASTEL en 5h25’. Coureur médium 6h40’, dernier 8h57’.

Il y a sur ce secteur des montées bien franches, Pic du Tantajo au 25e km, les antennes et la Coquillade de 30 à 35 km, et une multitude de bosses.

Le gros avantage est la fraîcheur nocturne.

  • Lamalou les Bains – Olargues ; 47 km et 3 200m+

LA GROSSE SECTION, celle où il faut savoir patienter, accepter de grimper lentement, voire très lentement dans les rochers, et accepter aussi de descendre lentement. L’Hérault comme vous ne l’imaginez pas. Ce n’est pas un hasard si je prépare le Grand Raid de la Réunion ici, et vous comprendrez vite pourquoi quand vous aurez le nez dans la pente !

Trois ascensions :

 la 1ère de 750m+ par à-coups, sans trop d’obstacles, suivie d’une descente bien cassante dans les cailloux qui amène à Colombières.

La deuxième, 900m+ en 5 km dans les rochers (temps du premier 1h pile, du dernier 2h20’) suivie d’un plateau tourmenté de 4 km, et de la fameuse descente du sentier des Gardes. Je mets 28’ à bonne allure à l’entraînement pour les 850m- sur 4 km, c’est très technique. Arrivée à Mons la Trivalle.

La troisième grimpe au Montahut, 1 100m+ en deux sections coupées par une petite descente au hameau de Bardou au km 77. Là encore, c’est le domaine du caillou, et vous apprécierez les quelques monotraces dégagés d’obstacles. Le GR vous réservera une surprise vers le km 81. La descente sur Olargues est longue, 6 km, mais pas traumatisante, excepté son attaque très technique.

Vous l’aurez compris, sortir indemne du Caroux c’est remporter son pari, car il n’est plus question de baisser les bras, ou les jambes, et chaque foulée suivante vous paraîtra un bonheur !

Sur cette section de 47km, temps d’Oscar PEREZ LOPEZ 6h57’, Emilie LECOMTE 8h44’, médium 10h40’, dernier 14h10’. On comprend mieux.

  • Olargues – Roquebrun, 29 km / 1 500m+

Partie finale qui compte encore deux difficultés majeures, le Pic de Naudech, 300m+ en 950m linéaires, situé au km 98, donc ça fait mal, et la montée à la Tour du Pin juste en sortie de ravito de Vieussan au km 103, 4km et 550m+ assez fatiguant. Montée diabolique qui se termine à …666m !

Temps de la section pour Oscar 4h03’, Sylvain 3h43’ (excellent, même s’il avait moins de km dans les jambes), Emilie 5h40’, et Véronique 4h31. Médium 7h, dernier 10h.

La concurrence sera rude

Sylvain COUCHAUD (team New Balance) avait parfaitement maîtrisé sa course en 2011, attendant sagement son heure tout en restant au contact des leaders. Il portait alors une attaque décisive entre Olargues et Roquebrun. Cette année, le parcours sera plus long de 15 km et 1 600m+ dans des conditions certainement chaudes. Regagner son titre ne sera pas une mince affaire.  

Renaud ROUANET (team Lafuma) qui évoluera sur son Caroux natal aura le pied aussi sûr que les mouflons, déjà victorieux en relais à trois en 2010 et en relais à 2 en 2011. Sa parfaite connaissance du terrain sera un avantage certain pour la gestion de son effort.  L’enfant d’Olargues se verrait bien couronné d’un grand succès local.

Bruno BAREILLE (team Tecnica) très à l’aise sur les parcours techniques, sera dans son élément. Après sa victoire sur les 112 km de l’ultra Andorra Mitic 2011, Bruno va tenter d’inscrire ce trail diabolique à son palmarès. Dans une récente interview, il confie s’attendre à devoir beaucoup courir à la vue d’un parcours qu’il estime « assez plat » comparé à ses habituels parcours. Le client est un montagnard, mais les quatre six de la 6666 Occitane ne tombent pas du ciel, et conduisent plutôt à s’en approcher…

Sébastien BUFFARD

Il vient de l’Ariège, a gagné l’Andorra Initiatic en un peu plus de 15h, il a fini 5e de l’Endurance Trail en 12h09’et 3e du Trail des Citadelles, tout cela en 2011, Sébastien a déjà prouvé ses aptitudes à encaisser les longues distances et les parcours difficiles. Un cocktail qu’il retrouvera entre Vailhan et Roquebrun, pour son plus grand plaisir. 

Du côté des féminines,

Véronique CHASTEL (Salomon Sport 2000)qui compte déjà un palmarès impressionnant, Championne de France de Triathlon longue distance en 1997, membre de l’équipe de France de 1995 à 1997.

 3ème du Raid Gauloises en 2001 (Vietnam) et 2003 (Kirghizistan), participation à une trentaine de X-Raid Séries de 2001 à 2006 avec l’équipe ERTIPS.

Trail : 1ère Piste des Seigneurs 2009, 1ère trail des Citadelles et Endurance trail 2010, 1ère 6666 et Lozère trail 2011 !

 

Nathalie LE FLANCHEC

En 2011, 3e de la TDS et 2e de l’Aravis Trail, Nathalie a franchi un cap, et met le prochain sur la 6666 Occitane, où elle se rend en préparation de l’UTMB®non sans défendre ses chances. Faire la Transmartinique fin novembre finirait bien l’année…

Cécile DAQUIN

Cécile s’est mise au trail en 2006 et s’est vite dirigée vers l’ultra, avec l’UTMB®2008 en 38h30. Gagnée par le virus du trail, elle améliore sa préparation et termine 3e du GRP 2010. Un beau challenge l’attend en 2012, avec la 6666, l’UTMB®et le GRR.

Le Grand Raid Occitan et la Roquebrune

2 nouveautés dont je vous parlerai la semaine prochaine :

  • Le Grand Raid Occitan : 149km et 7 777m+, départ le 1er juin 2012 de Clermont l’Hérault (34)
  • La Roquebrune : 11,5 km et 520m+, départ le 2 juin 2012 de Roquebrun (34)

Tous les renseignements sont sur le site  http://www.6666occitane.fr

Antoine GUILLON




X
NEWSLETTER :